À LA UNE ACTUALITÉ POLITIQUE — 02 novembre 2018
LE PRÉSIDENT BÉDIÉ ET LE PDCI-RDA ENGAGENT DES AVOCATS INTERNATIONAUX ( FRANÇAIS ) POUR LA DÉFENSE DU PDCI-RDA FACE AUX MANOEUVRES DU POUVOIR OUATTARA ET SON RHDP UNIFIÉ
« Ce qui s’est passé mérite qu’un regard international soit porté et que surtout la justice de ce pays fonctionne et constate les irrégularités constatées » .

 

LE PRÉSIDENT BÉDIÉ ET LE PDCI-RDA ENGAGENT DES AVOCATS INTERNATIONAUX ( FRANÇAIS ) POUR LA DÉFENSE DU PDCI-RDA FACE AUX MANOEUVRES DU POUVOIR OUATTARA ET SON RHDP UNIFIÉ

Geplaatst door Pdci-Rda TV op Donderdag 1 november 2018

Élections locales: les avocats français du Pdci dénoncent des « fraudes caractérisées et avérées »

Emmanuel Massigny et Romain Dupeyre, deux avocats français du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), ex-allié au pouvoir, ont dénoncé dimanche à Abidjan « des fraudes caractérisées et avérées » à l’endroit de leurs clients lors des élections municipales et régionales du 13 octobre 2018.

 

« Au regard des informations et des pièces qui nous ont été communiquées, il y a effectivement des faits de fraudes caractérisés et avérés », a dit Romain Dupeyre, avocat au barreau de Paris et de New-York, face aux caméras, au siège du Pdci à Cocody (Est Abidjan). 

 

Certains pourraient craindre que la justice ne fonctionne pas ou qu’elle se montre partiale, mais « il est hors de question de faire quelque procès d’intention que ce soit, il y a des fraudes avérées, il y a la loi qui prévoit des recours, le Pdci se place dans un processus de légalité et il ira jusqu’au bout », a-t-il ajouté. 

 

« Quand les décisions seront rendues, nous verrons leur motivation et à partir de là, nous pourrons en tirer les conséquences en fonction, mais nous avons confiance en la justice ivoirienne et nous sommes sereins parce que nous avons des dossiers extrêmement solides », a fait savoir Me Dupeyre. 

 

« Des fraudes avérées et extrêmement graves ayant pour certaines amené jusqu’à la mort d’hommes, ont fait que le Pdci, accompagné par ses avocats historiques, ont souhaité donner à ce contentieux une dimension internationale, c’est la raison pour laquelle nous sommes venus (les) appuyer et aider », a souligné Me Massigny. 

 

 

 

Dans ce combat, le Conseil français du Pdci compte notamment « faire respecter la loi électorale ». Et ce, afin que le processus démocratique en Côte d’Ivoire puisse être respecté en vue d’établir les conditions d’élections libres au regard des échéances présidentielles de 2020. 

 

« Ce qui s’est passé mérite qu’un regard international soit porté et que surtout la justice de ce pays fonctionne et constate les irrégularités constatées » afin que « la Côte d’Ivoire puisse sans aucune difficulté préparer les prochaines échéances dans le plein respect de la loi », a-t-il renchéri. 

 

Au-delà de ses propres intérêts et de la défense de ses candidats « dans ces élections qui malheureusement pour certaines leur ont été volées » le Pdci veut « faire en sorte que les Ivoiriens puissent s’exprimer normalement de manière démocratique », a poursuivi Me Massigny. 

 

Dans la commune du plateau, le Centre des Affaires d’Abidjan, « les observateurs internationaux ont pu constater des irrégularités qui ont fait que les résultats faux qui allaient être proclamés ne l’ont pas été », a-t-il fait remarquer, justifiant ainsi leur présence. 

 

Les avocats français du Pdci comptent « apporter avec beaucoup d’entrain et de vigueur (de leurs) compétences juridiques pour faire en sorte que ce combat judiciaire soit loyal et qu’il permette aux candidats malheureux du Pdci de recouvrer la légitimité qui leur a été donné par les urnes ».

lecridabidjan.net

 

QUI SONT LES AVOCATS FRANCAIS DU PDCI ?

Les deux avocats Français commis par le PDCI pour défendre ses intérêts ne sont pas de petites frappes :

Emmanuel Marsigny et Romain Dupeyré sont certes jeunes, mais ce sont de vraies références dans leurs domaines respectifs : Le premier E. Marsigny faisait partie de la redoutable équipe de défense qui avait obtenu, à la surprise générale, l’acquittement de O.J Simpson en Octobre 1995, alors que l’implication de ce dernier dans l’assassinat de son ex-épouse Nicole Simpson et de son amant Ron Goldman le 12 juin 1994 était une évidence. Les affaires Elf, Angolagate, les biens mal acquis, les emplois fictifs de la ville de Paris, c’est encore lui ! Quant à son binôme Romain Dupeyré, il est accrédité à la fois aux barreaux de Paris et de New York et n’a pas son pareil en matière de contentieux internationaux et en arbitrage.

Dans le milieu, son surnom est « Serial winner ! » Tout un programme ! Grands communicants, ces deux avocats ont en outre l’avantage d’avoir des connexions dans le milieu des médias internationaux. Il faudrait donc s’attendre, dans les jours à venir, à voir cette affaire de fraude électorale faire la Une de grands journaux. Ce qui pourrait être d’une grande utilité pour les démocrates Ivoiriens dans la perspective des présidentielles de 2020 et surtout pour le procès Gbagbo.

Bravo au PDCI-RDA!

Khristiaan Kaz-Immirh

Bild könnte enthalten: 4 Personen, Personen, die stehen und Anzug

Le PDCI fait bien d’internationaliser la politique ivoirienne et dénoncer les entraves, tricheries et autres actes antidémocratiques du pouvoir Ouattara.

En prenant un tel chemin, le PDCI attaque le pouvoir Ouattara-RHDP sur ce qui est sa force et qui peut devenir sa faiblesse, c’est à dire l’opinion internationale. Seul le PDCI a les moyens de le faire, il a un carnet d’adresses et les moyens financiers pour s’aventurer sur la scène internationale. Nous ne pouvons que soutenir le PDCI dans cette voie.
Ouattara doit partir
#ODP

APOLLOS DAN THÉ

ivoirois.com

Share

About Author

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *