Indignés par les propos laudateurs de Macron et Ouattara sur le franc CFA, Urgences Panafricanistes en écho à la jeunesse africaine lance un appel à la révolution internationale.
« La jeunesse Africaine et de la diaspora rappellera le 16 Septembre, que la colonisation monétaire est un processus mortifère qui prendra fin à la mesure des coups que nous donnerons à l’impérialisme. Ce que les élites (intellectuelles ou politiques) n’ont pas fait pour le peuple, le peuple le fera lui-même ».
APPEL A LA RÉVOLUTION ANTI-FRANC CFA LE 16 SEPTEMBRE EN AFRIQUE ET DANS LA DIASPORA
 
Kemi Seba: « En une période où la jeunesse africaine proteste avec la dernière énergie contre ce pillage économique que symbolise le FRANC CFA, le couple Emmanuel Macron-Alassane Ouattarra a décidé d’enfoncer le couteau (de notre oppression économique) dans la plaie , en persistant et signant que non seulement le FRANC CFA est une bonne monnaie , mais qu’ils veulent de surcroît l’étendre aux pays africains anglophones de la CEDEAO.
Pendant que la jeunesse africaine hurle avec désespoir son souhait d’avoir une monnaie africaine indépendante et autodéterminée, Macron et Ouatarra répondent qu’ils veulent ÉTENDRE le FRANC CFA à d’autres pays africains qui ne l’utilisent pas.
Ceci est pour nous non pas seulement un mépris pour le peuple africain, mais aussi et surtout une déclaration de guerre. En ce sens, l’Ong Urgences Panafricanistes (structure initiatrice et régulatrice du Front Anti CFA) appelle chacun d’entre vous (individus ou associations) à se mobiliser bruyamment le 16 Septembre dans les capitales d’Afrique francophone et de la diaspora contre la servitude monétaire.
Notre génération sera celle qui terminera le travail de la décolonisation en Afrique.
L’heure n’est plus à la palabre, mais à l’action. »

L’Afrique LIBRE ou la mort, nous VAINCRONS.
#AmortLeFrancCFA
Pour organiser une mobilisation dans votre ville, contactez nous au numero Whatsapp suivant: +33 65 13 22 695 ou urpanaf@gmail.com

Afrique – Maintien du Franc cfa : Kemi Séba dit « Non » aux propos de Macron et Ouattara

CIVOX.NET
Lundi 4 Septembre 2017 
 

 

 

Afrique - Maintien du Franc cfa : Kemi Séba dit "Non" aux propos de Macron et Ouattara
Le président de l’ONG Urgences Panafricanistes, Kémi Séba, arrêté puis relaxé par le Tribunal de Dakar pour avoir brulé un billet de 5 000 f n’entend pas lâcher du lest. 

Mieux, il compte croiser le fer avec certaines élites africaines qui selon lui, n’ont rien fait pour leur peuple. 

A en croire Kemi Séba: « Le 16 septembre, la FRANCAFRIC comprendra que les précédentes mobilisations successives contre la monnaie coloniale, l’affaire du billet brûlé (qui a tant fait bouger les lignes), n’étaient qu’une entrée.

Nous passons désormais au plat de résistance. Nous sommes une génération que nul ne peut corrompre. Nous ne cherchons pas de postes politiques, ne rêvons pas de votre luxe sans âme. La seule chose que nous voulons, c’est le droit de pouvoir décider de notre propre destinée.

La jeunesse Africaine et de la diaspora rappellera le 16 Septembre, que la colonisation monétaire est un processus mortifère qui prendra fin à la mesure des coups que nous donnerons à l’impérialisme. Ce que les élites (intellectuelles ou politiques) n’ont pas fait pour le peuple, le peuple le fera lui-même. ».

Pour rappel, les deux chefs d’Etat Français et ivoirien ont, lors de leur déjeuné du jeudi 31 août à l’Elysée, réaffirmé leur attachement à la zone franc. 

C’est dire donc que la polémique sur le franc CFA va dans les prochains jours, être plus intense sur le continent africain. 

Landing DIEDHIOU, Leral.net

 
 
http://www.leral.net/Afrique-Franc-cfa-La-replique-de-Kemi-Seba-aux-propos-de-Macron-et-Ouattara_a209639.html
ivoirois.com
 
 

Share

About Author

(0) Readers Comments

Comments are closed.