À LA UNE ACTUALITÉ POLITIQUE — 12 septembre 2019

AU COURS DU DERNIER SECRÉTARIAT GÉNÉRAL PRÉSIDÉ PAR MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO UNE DOUZAINE DE PERSONNES A REJOINT LE FPI. LA DÉLÉGATION ÉTAIT CONDUITE PAR MME ANGÈLE MONNET, CONSEILLÈRE POLITIQUE DU PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO.

MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO A PRÉSIDÉ LE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU MARDI 10 SEPTEMBRE EN PRÉSENCE DE AGNÈS MONNET.

A la tête d’une vingtaine de militants FPI, anciennement partisans de pascal AFFI N’GUESSAN, Agnès MONNET, conseillère politique du président Laurent GBAGBO, a fait une importante déclaration le 10 septembre 2019 lors de la tenue du secrétariat général du FPI au siège du parti à la riviera golf.

ADRESSE DE MADAME AGNÈS MONNET AU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

Mme Agnès MONNET

« Camarade Simone EHIVET GBAGBO, 2e Vice-présidente du FPI, Présidente de la présente séance ;
Camarade ASSOA ADOU, Secrétaire Général, Porte-parole du parti,
Camarades membres du Secrétariat Général, tous, en vos rangs grades et tous protocoles respectés, permettez-moi de citer les noms des camarades présents ou partie prenante de cette solennelle démarche : AMANI N’GUESSSAN Michel, Paul Wood AGNÉRO, l’honorable AKICHI MOBIO, MIEZZAN Brou, DUA Camille, DONGOH Assanvo, Valérie YEHIRI, SÉKA BOTCHI Léon-Henri, Emos née N’GUESSSAN Adjoua Suzanne et votre serviteur, la camarade Agnès MONNET, anciennement Secrétaire Générale, Porte-Parole. Nous étions tous, membres du Secrétariat Général d’AFFI N’GUESSAN. Le camarade N’DAHOULÉ René, anciennement rapporteur du Comité de Contrôle et la camarade Baby Yao Chantal, anciennement membre du Comité de Contrôle d’AFFI N’GUÉSSAN ; et enfin, ACHO N’CHO Albert, Maire de la commune D’AGBOVILLE qui vient de nous rejoindre.

Camarades, au nom de la présente délégation et du mien propre, je voudrais vous saluer respectueusement et vous traduire notre grande émotion de nous retrouver devant vous cet après-midi. Nous voudrions également vous dire combien nous apprécions votre esprit d’ouverture. Merci camarades de la direction de notre parti d’accepter de nous rencontrer.

En effet, camarades membres de la direction du FPI dirigé par le Président Laurent GBAGBO, malgré les vicissitudes, vous avez réussi à maintenir le parti fort car solidement ancré dans l’esprit combatif qui le caractérise et l’a toujours caractérisé.

Vous constituez une direction forte. Nous voudrions vous en rendre humblement témoignage et hommage. C’est pourquoi, les camarades et moi, représentatifs de tous ceux et de toutes celles qui ont de tout temps épousé le combat du Président Laurent GBAGBO, mesurons l’importance capitale de l’évènement de ce jour : notre accueil par le SGL du FPI dirigé par le Président Laurent GBAGBO.

Nous nous présentons devant vous dans l’humilité de l’enfant prodigue des Saintes Ecritures, dans la contrition de ce que notre posture d’antan a pu avoir comme effets regrettables sur l’ensemble du parti et de ses premiers responsables. Nous nous inclinons devant les peines endurées. Nous comprenons et comprendrons dans toute la mesure de notre intelligence humaine, les éventuels ressentiments en notre endroit.

C’est la raison pour laquelle, au nom des camarades présents et absents demandons sincèrement pardon et sollicitons votre indulgence.
Aujourd’hui, la direction du parti est dans la dynamique de la réconciliation. Non seulement nous sommes demandeurs de cette réconciliation, mais nous voulons en être également des acteurs à part entière. Dans le fonctionnement normal du parti, nous voulons être des acteurs à part entière pour les tâches de mobilisation sur le terrain.

Bref, camarades de la direction de notre grand parti, le FPI, nous nous mettons à la disposition des instances du parti afin de poursuivre sous le leadership incontesté du Président Laurent GBAGBO, la lutte pour la démocratie, le progrès et la souveraineté de la Côte d’Ivoire.

Camarades, je ne saurais clore mon propos sans réitérer nos sincères remerciements au Président du parti, le Président Laurent GBAGBO, pour la confiance renouvelée. Vifs et fraternels remerciements à vous, camarades membres du Secrétariat Général du FPI d’avoir accepté de nous recevoir et de nous écouter.

Vive le FPI pour que vive la Côte d’Ivoire réconciliée et solidaire !

Dieu nous bénisse ! »

ADRESSE DE MADAME SIMONE GBAGBO AU NOM DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL, EN RÉPONSE À LA DÉCLARATION LUE PAR MME AGNÈS MONNET

Mme Simone EHIVET GBAGBO

« Je voudrais vous féliciter pour votre démarche et pour les propos qui ont accompagné cette démarche. C’est un acte courageux que vous venez de poser, même si nous tous nous le reconnaissons, lorsque la décision, les débats ont eu lieu au sein du parti, nous savons qu’au congrès de Mama, une décision importante a été prise. Ce qui a avait été décidé, c’était la radiation du camarade Affi N’GUESSAN. Et le parti avait solennellement affirmé qu’en dehors d’AFFI N’GUESSAN, la porte restait ouverte pour tous les camarades quels qu’ils soient, qui voudraient revenir au parti, quel que soit le jour, quelle que soit l’heure, quel que soit le moment.

Nous étions en attente de votre arrivée. Et la procédure pour votre réintégration était une procédure forcément différente de celle que serait la procédure concernant AFFI N’GUESSAN, si lui-même décidait un jour de revenir nous rejoindre. Mais je reconnais que c’est quand même un acte courageux que vous avez posé parce que c’est l’honneur qui est en jeu. C’est l’orgueil qui est en jeu. C’est même le sentiment de victoire ou de défaite, d’échec, de mauvaise analyse ou de bonne analyse, c’est tout cela qui est en jeu. Et vous avez su passer outre, dépasser ce que nous appelons toujours l’acte nécessaire pour faire le rapprochement et la réconciliation. C’est pour cela que je dis en mon nom personnel, comme au nom de tous les camarades qui sont là, je voudrais vous adresser toutes mes félicitations.

Vous avez prononcé des mots très forts. Mais ce que je retiens d’important ici, c’est le fait que dans une décision et un acte de rapprochement et de réconciliation, il y a toujours deux choses qu’on attend humainement. C’est que celui qui se sent coupable, demande pardon. Et vous avez eu le courage de demander pardon. Et je voudrais vous féliciter pour cela. L’autre acte, c’est quand le pardon est demandé, quelle que soit la raison de cette demande de pardon, que celui qui reçoit le pardon, accepte de pardonner et accorde son pardon. Et je pense que les acclamations que nous avons eues tout à l’heure, les félicitations, les poignées de main, marquent la décision du Secrétariat général d’accorder son pardon à vous tous !

Donc au nom du Secrétariat général, je vous souhaite un bon retour au FPI. Le reste, on le décidera ensemble. Déjà, jeudi, nous avons la réunion du Comité central, et vous êtes déjà conviés à la réunion du Comité central. Que Dieu nous bénisse, que Dieu bénisse le processus de réconciliation. Ceci, je le considère comme le symbole de la réconciliation nationale. Et que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire ».

Madame Simone EHIVET GBAGBO Deuxième vice présidente du FPI

COMSEG
https://www.ehivetgbagbo.com

IVOIROIS.COM

Share

About Author

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *