À LA UNE POLITIQUE SANTÉ — 01 novembre 2016
FINANCEMENT DE LA SANTÉ EN AFRIQUE : ASSURANCE MUTUELLE UNIVERSELLE. CLOTILDE OHOUOCHI MOBILISE DES EXPERTS INTERNATIONAUX EN FRANCE.
Le vendredi 14 octobre 2016, la ville de Grenoble en France a abrité, à l’initiative de Madame Clotilde OHOUOCHI, Ancienne Ministre de la santé et de la sécurité sociale de Côte d’Ivoire (sous la gouvernance de Laurent Gbagbo), un colloque international de haut niveau sur le thème « Les systèmes de financement de la santé en Afrique francophone : quelles politiques et quels partenariats ?».

INTERVIEW DE MADAME CLOTILDE OHOUOCHI

Cliquer sur le lien:  https://drive.google.com/file/d/0B2jSFWZFRomsSDEtZlp3RjMyeUk/view?ts=5811438e

Parrainé par M. Claude ÉVIN, ancien ministre français de la santé et Mme Géneviève FIORASO, députée de l’Isère, ancienne ministre de l’Enseignement Supérieur, ce colloque a été dirigé au plan scientifique par Dr Pierre MICHELETTI, professeur associé à Sciences Po, et Dr Olivier VERAN, médecin hospitalier neurologue. Cette rencontre a également bénéficié du soutien scientifique de M. Assane DIOP, Ministre conseiller à la Présidence de la République du Sénégal, et de l’appui financier de l’entreprise LOMACO.

Ce colloque avait pour objectif essentiel de mobiliser des experts africains et français, intellectuels, politiques, acteurs de terrain et de la société civile en vue de produire et de proposer aux décideurs africains des outils de partenariat actif et d’accompagnement en matière de politique de mise en œuvre de l’assurance-maladie obligatoire.colloque-amu1

En effet, tirant leçon de l’échec des initiatives antérieures, telle l’Initiative de Bamako, les pays d’Afrique francophone s’engagent aujourd’hui sur la voie de l’Assurance Maladie Universelle comme réponse à la problématique cruciale du financement de la santé et de l’accessibilité aux soins. Cependant, malgré l’enthousiasme et l’espoir que suscite sur le continent cette nouvelle orientation de la politique de santé, des interrogations, voire des inquiétudes demeurent.

  • Comment les pays à faible revenu peuvent-ils faire croître harmonieusement des mécanismes d’assurance maladie ?
  • La situation financière des populations, notamment, les plus démunies, peut-elle leur permettre de contribuer efficacement au financement du système ?
  • Quels mécanismes sont envisagés pour capter les cotisations des acteurs de l’informel dans des régimes non déclaratifs où ce secteur occupe plus de 80% des emplois?
  • Comment mettre en adéquation un système de santé ainsi qu’une offre de soins souvent inopérants avec une assurance maladie efficiente ?
  • Comment concilier au plan psychologique les croyances étiologiques, voire, les recours thérapeutiques des populations avec les systèmes d’épargne-santé ?

Telles sont les idées-force qui ont servi de trame au colloque.

Convaincus que la recherche de la sécurité en matière de santé fait partie des nombreux déterminants des flux migratoires, et habités par l’idée que des dispositifs d’assurance-maladie efficaces dans les pays du sud contribueront à alléger les pressions migratoires au Nord, les Autorités de la Ville de Grenoble, les élus ainsi que le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats ont soutenu ce colloque qui a tenu toutes ses promesses, au regard de la qualité des intervenants et de la richesse de leurs analyses.

La rencontre a débuté avec l’allocution de la Ministre Géneviève FIORASO qui a lu le message de soutien de M. Claude EVIN rendant un vibrant hommage à Mme Clothilde OHOUOCHI, initiatrice de ce rassemblement de haut niveau. Ce sont ensuite succédés au pupitre Maître Samba SAMBELIGUE, Président de l’Institut des Droits de l’Homme du Barreau de Grenoble, représentant le Bâtonnier, M. Bernard MACRET, Adjoint au Maire chargé des Solidarités internationales.

Douze communications ont été entendues :

1- Présentation du colloque, par Dr Pierre MICHELETTI, Enseignant à la faculté de médecine et de Sciences Po de Grenoble,

2- Santé et Droits de l’homme, par Maîtres David HUARD et Aurélie MARCEL de l’Institut des Droits de l’Homme du Barreau de Grenoble

3- Systèmes de santé et diagnostic de la couverture du risque maladie en Afrique par Assane DIOP, Ministre-Conseiller à la Présidence de la République du Sénégal

4- Le projet de l’Assurance Maladie Universelle en Côte d’Ivoire : leçons d’une expérience par Madame Clothilde OHOUOCHI, Ancienne Ministre de la Solidarité, de la Santé et de la Sécurité sociale de Côte d’Ivoire

5-Assurance maladie obligatoire et conception étiologique en Afrique, par Professeur Dédy SERI Socioanthropologue, Université Félix Houphouët-Boigny Abidjan, Côte d’Ivoire

6- Les financements innovants et la prise en compte des plus pauvres dans le dispositif de l’Assurance maladie obligatoire, par Donatien ROBE, Consultant indépendant en Protection sociale

7- La problématique du recouvrement de la cotisation du secteur informel au titre de l’Assurance maladie obligatoire, par Ibrahim El ALI Président de l’Ong Bluegreen

8- L’innovation technologique au service des systèmes de santé par Philippe ISSART, PDG de LOMACO (Location de Matériel de Comptabilité) et Jérémie ZIRI, Consultant LOMACO

9- Assurance maladie obligatoire : quels paniers de soins et de services pour une prise en charge efficace? Par Docteur Bernard GASTAUD Médecin de Santé publique, Chargé d’Enseignements, Assesseur de la section des Assurances sociales du Conseil National de l’Ordre des Médecins

10- Assurance maladie obligatoire et politique du médicament en Afrique, par Docteur Louis TEULIERES, Ancien Conseiller près Les Entreprises du Médicament

11- Rôle et place des partenaires bi et multilatéraux dans le processus de mise en œuvre de l’Assurance maladie en Afrique, par Olivier VERAN, Médecin, Neurologue, député

12- Gouvernance et place des partenaires sociaux dans les systèmes d’Assurance maladie obligatoire, par Dr Félix ATCHADE, Président du Centre de Recherche sur le Développement Humain (CREDHU)

Le prochain colloque est prévu pour se tenir en Afrique.

Claude N’da Gbocho, envoyé spécial à Grenoble pour

ivoirois.com et Radio FSK Hambourg /Allemagne

Share

About Author

(1) Reader Comment

  1. Salut maman ohouochi.chere camarade mais surtout amie. Ta constance et ta générosité dans l effort nous a toujours inspiré. Nous sommes a la tâche sur le terrain de la lutte.