À LA UNE POLITIQUE SOCIÉTÉ — 22 avril 2019

Lors de la conférence de presse animée par le Secrétaire Général Adjoint Koua Justin, président du comité d’organisation de la fête de la liberté du Front Populaire Ivoirien à Duekoue, a tenu à remercier l’ensemble de la presse nationale et internationale pour leur différent travail effectué en couvrant les activités du FPI depuis la crise de 2011.


Revenant sur l’organisation de la fête de de la liberté, le président du comité d’organisation a fait l’historique de cette cérémonie qui est chère aux militants du FPI. Il a précisé que l’événement de la fête de la liberté organisé par le fpi depuis le 30 avril 1990 marque une grande victoire du pluralisme sur la pensée unique et se tient chaque année.


Dans son exposé du SGA Koua Justin a situé l’enjeu des festivités de la fête de la liberté à Duékoué, tout en disant que cette ville a été choisie par le président Laurent Gbagbo en accord avec feu Abou Drahamane Sangaré, afin de rendre un vibrant hommage au peuple Wê et Dan qui ont payé un lourd tribut lors de la crise post électorale. Pousuivant toujours le conférencier n’a pas hésité à revenir sur le massacre de la population Wê et souligné que cette fête marquera un témoignage de fidélité et de dignité de ce peuple en vers le FPI et du président Laurent Gbagbo.


La fête de la liberté se déroulera en trois étapes : animations, défilé et meeting du parti suivis du message du président du front populaire ivoirien qui sera lu par le SG Assoua Adou, c’est ce que nous a laissé entendre le Sga du FPI.


La culture du peuple Wê sera au cœur de cette fête, qui sera suivie des dons aux populations, de visite sur la fosse commune accompagnée de la vice présidente du FPI Simone Gbagbo.

Abossia de ferké

journaliste correspondant de la Radio FSK et ivoirois.com

FSK Akonda Radio et ivoirois.com se préparent activement pour une large couverture de la fête de la liberté du FPI dans l’ouest de la Côte d’Ivoire(Duekoue).
Vous aurez des reportages, interviews et le direct.
Restez connecté sur ivoirois.com et la radio Fsk basée en Allemagne Hambourg.

KOUA JUSTIN ET MODEL sur le site de DUÉKOUÉ 2019

Justin Koua, le pédagogue-né du socialisme à l’ouvrage…

On parle plus trop hein !

Certains pensent encore que le socialisme, c’est boire et réciter, à qui mieux mieux, toutes les grandes écoles du socialisme.

Et, avec une telle perception du socialisme, il nous a été donné de voir, pendant 10ans, la mise en oeuvre du socialisme ivoirisé par certains camarades, devenus subitement méconnaissables parce que associés à la gestion des affaires par le Président Laurent GBAGBO.

Pendant tout ce temps, à part le Président Laurent GBAGBO, lui-même, qu’on pouvait rencontrer à tout moment, n’eurent été certaines contraintes protocolaires, et, quelques rares personnalités de son administration, les autres s’étaient murés dans leurs tours d’ivoire, accessibles que par les seuls membres de leur tribu.

Mais, je précise qu’avec la tragédie que nous vivons tous actuellement, de tels comportements, c’était avant, avant, avant, avant. Pas à l’heure où les pauvres Tchedjougou OUATTARA ont payé de toute leur carrière, et de la vie de leur famille, le prix de cette lutte.

Oui, le socialisme est, avant tout, fait humilité, ainsi que du partage, surtout, sous nos tropiques sévèrement déshérités,

Or, l’humilité et l’orgueil se dissimulent très très difficilement…

Merci donc à toi le jeune KOUA pour cette méthodologie de la pédagogie active. Ainsi, tu es complet !

Qui l’eût cru ? Sous nos tropiques hein ! Un chairman d’une manif de l’envergure de la Fête de la Liberté à Duekoue hein !

Le Chairman Koua est parti d’Abidjan, hier dimanche 21 avril, pour le terrain à Duekoue. Objectif : la dernière main hein. Pas la dernière main des autres seulement. Mais les siennes !

Bon, on ne parle plus trop hein !

Ce qui est sûr, nous faisons tous le constat que l’homme politique de haut niveau qu’est KOUA, n’est retranché dans aucune luxueuse chambre d’hôtel de la coquette ville de Duekoué avec….pour des jeux de j……; endroit où on viendrait lui faire de faux point de l’avancement des travaux. Tchêtchê…

Le voilà hein ! Je ne parle plus trop hein ! Ah Koua ! Les images me laissent sans voix ! Sérieux !

Chers amis, observez d’abord le gobelet en plastic qu’il partage comme verre à boire avec les camarades à l’ouvrage sur le chantier. (Première photo)

Après, le reste…. Loin d’une abjecte mise en scène hein !

C’est cela le vrai socialisme qu’on va injecter de gré ou de force dans le corps de certains puisque notre reconquête du pouvoir demeure acquise en 2020. Autrement, ceux qui doivent nous sentir, nous sentiront. Propre !

Braaaavo au pédagogue KOUA. Tu as fini avec ça ! Sois salué et respecté !

From L’Activateur Tchedjougou OUATTARA

Share

About Author

(0) Readers Comments

Comments are closed.