À LA UNE ACTUALITÉ POLITIQUE — 21 avril 2017

 

Ce jeudi 20 avril, à l´hôtel Belle Côte à Abidjan Cocody-Riviera Palmeraie, une nouvelle plateforme politique a vu le jour.
Elle présidée par le professeur Armand Ouégnin et regroupe plusieurs partis et organisations politiques.

L´objectif principal de cette plateforme est la reconquête du pouvoir selon le professeur Gnaoulé Oupoh. Toutefois, l´on craint que ce ne soit encore une organisation éphémère telle la CNC.

Bildergebnis für georges armand ouégnin

Pr. Armand OUÉGNIN: « Laurent Gbagbo est est le chaînon manquant pour une réconciliation vraie en Côte d´Ivoire »

Parmi les partis politiques membres actuels de l´EDS, on compte le FPI du président Laurent GBAGBO, l´AIRD de M. Kahé Erick, l´UNG de M. Stéphane Kipré ainsi que le RDP de M. David Koné. Le MFA de M. Anaky Konénan voudrait aussi être membre. Les autres organisations sont « Deux millions de Filles pour Gbagbo » ,le Cojep, les Agoras et les parlements auxquels s´ajoutent des personnalités politiques ivoiriens.

EDS salle1 EDS

LE PRÉSIDENT GBAGBO VALIDE CERTIFIE L’EDS ET RASSURE :
« Les combats justes sont toujours difficiles à mener, mais ils se gagnent toujours…Nous sortirons vainqueurs! »

C’est avec beaucoup de joie que j’ai appris l’heureuse initiative que vous avez prise de regrouper au sein d’une plateforme politique active toutes celles et tous ceux de nos compatriotes qui partagent notre vision et notre idéal politique. Je salue cette initiative que j’appuie sans réserve.EDS1

Bild könnte enthalten: 1 Person, steht und im Freien

J’en remercie tous les initiateurs ainsi que les organisateurs. Je marque une attention particulière au professeur Armand Ouégnin qui a accepté d’assurer la présidence de cette nouvelle plateforme « Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté » dans un contexte particulièrement difficile, exprimant ainsi la constance de son engagement à nos côtés.

A travers lui, j’entends toucher toutes les femmes et tous les hommes connus ou non qui, parce qu’ils ont cru en nous et en la justesse de notre combat politique, continuent de partager avec dignité, la souffrance et les pires formes d’humiliation que l’on nous inflige pendant plus d’un tiers de siècle depuis notre engagement dans la politique.

Toutes ces personnes occupent l’essentiel de mes pensées et sont régulièrement portées dans toutes mes prières. Pour elles et pour tous nos compatriotes, nous ne devons reculer devant aucun sacrifice pour porter jusqu’à son terme, l’idéal qui a justifié notre engagement politique et qui a fondé leur confiance en nous. Il s’agit d’un idéal de liberté totale pour notre peuple. Cet idéal de liberté auquel tous les peuples du monde aspirent doit être incorruptible pour nous. Rien ne doit pouvoir l’altérer.

Notre conviction de départ n’a jamais changé. Malgré la violence de l’adversité, nous devons continuer de croire à la démocratie comme axe médium qui porte la liberté à son accomplissement total et renforce notre souveraineté en tant que composante de l’humanité. Seule la solidité de notre engagement fondée sur la foi en un avenir meilleur pour notre peuple peut cicatriser les blessures profondes que les différentes forces contraires nous ont portées.

Nous avons le devoir moral de soulager les souffrances de nos compatriotes et d’activer leur espérance. Chaque fois que nous nous rassemblons dans la sincérité autour d’un idéal commun, nous renforçons le crédit de notre combat politique, et, ainsi, nous soulageons nos compatriotes.

C’est pourquoi, j’en appelle à la compréhension et au bon sens de tous ceux qui s’identifient en nous et qui croient à l’idéal de notre combat politique afin qu’ils rejoignent ce mouvement de rassemblement. Certaines valeurs constituent des référents solides de notre parcours politique commun. De toutes ces valeurs, l’humilité nous a permis de surmonter toutes les épreuves que nous avons traversées ensemble. Que chacun tire le maximum de notre expérience commune pour trouver à la fois les raisons et l’énergie du dépassement de soi.

Les combats justes sont toujours difficiles à mener, mais ils se gagnent toujours pour peu que ceux qui les mènent ne se départissent jamais de l’idéal  qui a justifié lesdits combats. Nous sortirons vainqueurs de cette épreuve.

Ce n’est pas seulement une conviction, c’est une certitude que je voudrais partager avec chacune de vous et chacun de vous. Courage à vous hommes et femmes de bonne volonté. Bonne chance au mouvement « Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté.

Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire. »

Le Président GBAGBO LAURENT. Titre: Gala Kolebi #REZOPANACOM#AgissonsMaintenant

 

Côte d’Ivoire: Une nouvelle coalition de l’opposition créée

4

Des Partis politiques de l’opposition en Côte d’Ivoire ont mis en place une nouvelle plate-forme dont le lancement est prévu ce jeudi 20 avril 2017.

« Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté » (Eds) est le nom de la plateforme politique qui verra le jour aujourd’hui à l’hôtel Belle Côte, à Cocody-Riviera Palmeraie.
Elle rassemble des Partis Politiques, des Associations, des Mouvements, et des Personnalités publiques, et à pour but, la restauration de la démocratie et l’Etat de droit en Côte d’Ivoire.
Odette Lourougnon, ancienne député d’Attécoubé avait le 25 mars 2017, à Yopougon, déclaré qu’il s’agira cette fois de lutter ensemble pour la reconquête du pouvoir, à la différence des défunts regroupements hétéroclites que sont la Coalition nationale pour le changement (Cnc) et le Front du refus qui s’opposait à la réforme constitutionnelle. Cette nouvelle plate-forme devrait selon elle aboutir à un projet de gouvernement commun s’inspirant du projet actualisé du parti de Laurent Gbagbo.
Le Comité d’organisation de cette cérémonie de lancement est présidé par le Professeur Gnaoulé Oupoh, membre du secrétariat général du Front populaire ivoirien dirigé par Aboudramane Sangaré.

Serge Touré

moacinter.com

Ivoirois.com

Share

About Author

(0) Readers Comments

Comments are closed.