La BAD octroie 150 millions € de prêt pour le renforcement du réseau électrique.

La Banque africaine de développement (BAD) vient d’allouer à la Côte d’Ivoire, deux prêts de premier rang d’une valeur combinée de 150 millions € pour le renforcement de son réseau électrique.

Le premier prêt d’une valeur de 100 millions € est destiné à la construction de la centrale thermique à cycle combinée d’Atinkou. L’unité de production électrique d’une capacité de 390 MW, sera implantée dans la localité de Taboth et fonctionnera au gaz. Sa mise en place aura lieu en deux phases qui permettront l’implantation de 255 MW, puis de 135 MW.

Le second prêt de 50 millions € ira au profit du projet d’extension de la centrale thermique d’Azito. Ce projet consiste en l’ajout de 253 MW supplémentaires apportés par une turbine à gaz de 181 MW et une turbine à vapeur de 72 MW.

« Ces deux projets sont complémentaires avec les efforts de la banque visant à améliorer la production, le commerce et le transport d’énergie dans la sous-région à travers le projet d’interconnexion électrique Côte d’Ivoire-Liberia-Sierra Leone-Guinée.», a affirmé Wale Shonibare (photo), le vice-président par intérim de la Banque en charge de l’énergie, du changement climatique et de la croissance verte.

Gwladys Johnson Akinocho

Agence Ecofin

Share

About Author

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *