À LA UNE POLITIQUE — 16 juillet 2018

Le RHDP a élu son président ce lundi 16 Juillet au forceps, sans la présence officielle du PDCI, son partenaire-clé. Une douloureuse séparation.

Des dissidents et des badauds convoyés ont servi de figurants pour gonfler le nombre de participants.
Chacun y a eu pour son compte: un poste conservé pour les uns et 5.000 fcfa pour les autres.
En prime, un parti unifié de forcce dans un univers politique désuni en attendant les ripostes de représailles et leurs corollaires de vengeance.
1) Les observateurs pour l’Assemblée Générale Constitutive du RHDP,

Pour le compte des institutions :

– Daniel Kablan Duncan
– Ahoussou Jeannot
– Tounkara Adama
– Théophile Ahoua N’Doli

2) Membres observateurs représentants le Président du Pdci, Henri Konan Bedié:

-Charles Koffi Diby
-Achi Patrick
-Siandou Fofana

3) Représentants du mouvement sur les TRACES D’HOUPHOUET BOIGNY:

– Adjoumani Kouassi Kobenan
– Anoble Félix
– Danho Paulin
-Amedé Kouakou
– Adolphe Saraka
– Louis Kouakou Abonoua
– Ettien Kra
– Delphine Affoué Noëlle…

Ici c’est la participation officielle du PDCI qui nous intéresse en tant que partenaire ou parti membre fondateur du RHDP, en mai 2005 à Paris à cette AG Constitutive. En attendant la réaction officielle de la direction du PDCI-RDA qui dit ne pas être concernée, chacun peut déjà apprécier ce qui attend le PDCI-RDA ou le RHDP comme problème.

Avec Alexis Gnagno

#REZOPANACOM

Bild könnte enthalten: eine oder mehrere Personen und Personen, die sitzen

Bild könnte enthalten: 4 Personen, Personen, die lachen
Bild könnte enthalten: 3 Personen
Bild könnte enthalten: 2 Personen, Personen, die stehen und Innenbereich

 

RDR-PDCI ou ADO-BÉDIÉ, une douloureuse séparation

Le Président Laurent Gbagbo avait prédit la séparation douloureuse qui suivrait le mariage forcé entre le PDCI version Bédié et le RDR version Alassane Dramanae Ouattara depuis 2010 en ces termes:

«Où est ce que vous avez vu la victime épouser son violeur? Jamais. C’est ce que Bédié et Ouattara veulent nous faire croire (…) On connait leur histoire, aujourd’hui ils s’unissent pour affronter Gbagbo. Mais un jour leurs vraies natures (respectives) vont remonter… Ce mariage peut paraitre beau, mais leur séparation sera violente, horrible, et vous verrez qu’ils n’ont jamais été unis».

Les premiers pas de cette séparation nous donne de croire que Gbagbo a eu encore raison. Car lorsqu’on corrompte des responsables de premier plan du PDCI à désobéir au président de ce parti, on s’assure de l’humilier. Et lorsqu’on a réussi cette humuliation, on ne peut plus s’arrêter.

La suite risque donc d’être horrible….

Bédié fait déjà pitié à mes yeux. Mais il ne devra s’en prendre qu’à lui-même et à sa cupidité.

Le Rouge Tanoh

 

Des Badauds participant à l’assemblée RHDP pour du pain-sardines et 5.000 fcfa

Bild könnte enthalten: 7 Personen, einschließlich Charles Malone Mayomo, Personen, die stehen und im FreienBild könnte enthalten: eine oder mehrere Personen und Personen, die stehen

Des participants endormis car rassasiés du pain avec sardines plus 5.000 fcfa pour gonfler les rangs du RHDP

Bild könnte enthalten: eine oder mehrere Personen

Ci-dessous, les explications et justifications du député Félix Anoblé, Ex-envoyé spécial du PDCI auprès de IB pour la mise sur pied du commando invisible à Abobo.
Bild könnte enthalten: 1 Person, Brille

L’honorable Anoblé : « La paix en Côte d’Ivoire ne pourra être garantie que parce que nous sommes en paix au Rhdp. C’est pourquoi nous sommes fiers d’aller le lundi, à la création du parti unifié Rhdp. Nous lisons sur les réseaux sociaux que, ceux qui participeront à la création de l’unité seront sanctionnés. Mais, moi je suis fier d’avoir été un fort militant du Pdci-Rda, je suis fier d’être un disciple de Félix Houphouët-Boigny, fier de rechercher la paix en son nom.

Je voudrais demander aux Ivoiriens de ne pas s’effrayer des petites menaces parce que le président Henri Konan Bédié est celui-là même qui a signé l’accord politique créant le Rhdp. Il a dépêché une délégation pour aller à la création du parti unifié. Si on doit sanctionner des gens, on doit le sanctionner le premier parce que c’est lui qui a envoyé une délégation pour assister à la manifestation.

Oui, je le dis en toute responsabilité, le président Laurent Gbagbo, contrairement à ce qu’on dit, n’est pas le responsable de la guerre en Côte d’Ivoire. Mais, c’est la conséquence de notre volonté au Rhdp d’être à la place des autres. Cette guerre est la conséquence de la désunion, du refus de l’application des conseils de l’apprentissage de la paix, prodigués par le président Félix Houphouët-Boigny. Cette guerre c’est également la conséquence de nos intérêts, de nos égos »

 

La réaction officielle du PDCI-RDA

Kein automatischer Alternativtext verfügbar.

ivoirois.com

 

Share

About Author

(0) Readers Comments

Comments are closed.